Temergie était à la Journée de la Mer !

» Publié par le 22 juin 2015

Temergie était à la Journée de la Mer !

 

Ce samedi 13 Juin, Temergie a eu

le plaisir de participer à la Journée de la Mer au Port. Organisée par l’Office de Tourisme de l’Ouest et le Cluster Maritime Réunionnais, cette journée était entièrement dédiée à la mer.

Entre navire de pêche et association de protection des espèces marines, tous les métiers et activités en rapport avec la mer étaient présentés. Et c’est dans ce cadre que Temergie a eu le plaisir d’exposer les futurs projets d’énergies marines de La Réunion.

 

En collaboration avec nos adhérents GDF et DCNS, nous avons mis l’accent sur  le projet innovant du  SWAC (Sea Water Air Conditionning) et les activités de recherche et développement menée sur l’Energie Thermique des Mers et l’éolien en mer.

Le SWAC est un projet de climatisation par eau de mer sur Saint-Denis, à l’initiative d’ENGIE (anciennement GDF) et soutenu par l’Europe, l’Etat et la Région. Le principe consiste à pomper l’eau de mer froide en profondeur (5°C à – 1100m) afin de refroidir l’air de divers bâtiments grâce à un système déchange thermique. Les  bâtiments qui vont être équipés vont de l’Hôpital de Bellepierre à l’Aéroport de Sainte Marie, en passant par l’Hôtel de Région, l’Université, les centres commerciaux du Chaudron et Duparc et bien d’autres batiments.

Les premiers tuyaux pour le réseau d’eau froide à terre vont être installés cette année. Pour ce qui est du tuyau en mer, les travaux débuteront fin 2016.

 

Schéma du fonctionnement du SWAC.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ETM ( Energie Thermique des Mers) quant à elle, consiste à produire de d’électricité grâce à la différence de température entre les eaux profondes à 5°C et l’eau à la surface à 25°C. Un prototype à terre à échelle 1/100 de la future centrale ETM est installé depuis 2012 sur le site de l’IUT (Institut Universitaire Technologique) de Saint-Pierre et permet à la fois de faciliter les recherches mais aussi la formation des futurs ingénieurs et techniciens, qui travailleront sur les centrales en mer. DCNS prévoit dans un premier temps d’installer une centrale en Martinique avec le projet NEMO. Nous devons d’ores et déjà préparer La Réunion et ses acteurs

à accueillir une ou plusieurs centrales au large des côtes réunionnaises, 1 à 2 ans aprés la premier projet martiniquais.

Cette journée a été une vraie réussite car les Réunionnais se sont montrés curieux et enthousiastes face à ces projets novateurs pour le développement des énergies renouvelables de viagrasansordonnancefr.com La Réunion. Et ce fut un réel plaisir pour Temergie de mettre en avant le potentiel énergétique de la mer à La Réunion.

 

D’ailleurs nous tenons à remercier les organisateurs, le Cluster Maritime Français et l’Office de Tourisme de l’Ouest pour l’invitation et aussi les féliciter pour l’organisation. Temergie et ses adhérents espérent faire partie de la prochaine édition avec encore plus d’innovation en énergies marines.